Conclusion

Le TEP Scan est une imagerie fonctionnelle très perfomante dans le cadre de la détection très précise de cancer et de lésions de petite taille. Les medecins peuvent alors planifier les suivis thérapeutique et parfois même prévoir les interventions chirurgicale (par exemple en cardiologie ou en neurologie). Elle a revolutionné l'imagerie médicale, d'une part par sa precision, d'autre part par ses imagerie 3D. La scintigraphie reste la seul imagerie qui permette d'étudier le fonctionnement des organes de manière fiable (un IRM fonctionnel est en étude mais le projet n'a pas encore aboutit). Il a fallut pour créer cette imagerie plus de 40ans depuis la découverte des traceurs radioactifs jusqu'à l'aboutissement de la première machine TEP qui, à elle seule, boulversa tout le monde médical. Aujourd'hui le marché des TEP fructifie et de nombreuses entreprises se sont spécialisées dans la création d'équipement réservés au TEP Scan.

Mais pour cela le materiel utilisé doit être le plus efficace possible, c'est pour cela que malgré la precision actuelle du TEP Scan, de nombreuses études continuent, pour rendre notamment le rendement des gamma caméra supérieur à celui d'aujourd'hui en alliant plusieurs type de cristaux (par exemple un cristal composé de NaI(Tl) et de LSO (orthosilicate de lutétium). La nouvelle génération de TEP scan grâce à la fusion d'un TEP et d'un scanner permet au medecin non seulement de voir en 3D et par transparence le corps du patient mais aussi de rentrer dedans pour étudier les tissus atteint au plus près. C'est une imagerie dont on ne connait pas encore tout les secrets. On voit par exemple des études sur le fonctionnement du cerveau grâce au traceur 15O. En fait, l'imagerie sert tant aux examens médicaux qu'à la recherche scientifique.

Cette imagerie utilisant la radioactivité, elle est soumise à des contrôles très strictes qui parfois ne peuvent être passer dans des hôpitaux et qui ne peuvent donc pas avoir de TEP Scan. En France, les TEP Scan sont plutôt reservé au domaine public et non privé.

Malheureusement, la France est un pays retardataire dans le domaine de l'imagerie TEP. D'une part parce que l'équipement coûte cher ( il faut compter environ trois millions d'euros pour la machine et deux millions d'euros de fonctionnement chaque années), d'autre part, l'état n'autorise qu'un seul TEP Scan pour 800 000 habitants, ainsi dans le Nord, certains hôpitaux se voient refuser leur demande comme Dunkerque. ll y a encore beaucoup d'effort à faire avant de pouvoir généraliser le TEP Scan à de nombreux centres hospitaliers en France mais la technologie est présente et très performante.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site